La commanderie de Paulhac, berceau des chevaliers de l’Ordre du Temple en Creuse

Posted on Updated on

La commanderie de Paulhac a été bâtie vers l’an 1200 par les chevaliers de l’Ordre du Temple, plus communément appelés Templiers. Cet édifice où séjournaient les moines-soldats était le plus important de la région limousine et il est possible de le visiter tous les jeudis de l’été.

“La commanderie de Paulhac est témoin du passage des Templiers en Creusesurtout par les messages qui sont inscrits sur les murs et taillés dans la pierre. Des messages d’abnégation pour les Templiers, pour les pèlerins ou pour le commun des mortels” explique Françoise Devernin, guide-conférencière à l’Office de tourisme Monts et vallées Ouest-Creuse. Tous les jeudis de l’été à 10h30, elle assure une visite de la commanderie de Paulhac à Saint-Etienne-de-Fursac (Creuse).

Une commanderie était la demeure de moines-soldats. En l’occurrence ici, celles Templiers. C’est là qu’ils venaient, quand ils n’étaient pas au combat, pour cultiver la terre notamment. Pour la visiter en compagnie de Françoise, il faut prendre contact avec l’Office de tourisme de Fursac pour réserver.

Des fresques murales témoins du passage des Templiers en Creuse

“Il y a un calendrier mural derrière l’autel, qui ressemble à une bande-dessinée. C’était le calendrier des champs” raconte Françoise devant un groupe de vingt passionnés. D’autres dessins sont représentés sur le mur comme la célèbre croix rouge propre à l’Ordre du Temple. Pour le reste, le Christ est mis en scène mais aussi des moment de la vie quotidienne.

Parmi les curieux du jour, il y a Simon, un retraité venu de Bonnat pour l’occasion. Alors que l’ensemble du groupe admire les fresques murales, lui n’a qu’une question à la bouche. “Elle est de quand cette échelle au sol ?”demande-t-il à Françoise, la guide avant d’enchaîner : “vous vous rendez compte de comment dresser ça ? Ça doit peser un âne mort !”. Et malgré le fait qu’il reste seulement une église et une chapelle sur le domaine, Simon est quand même content d’être venu. Il ironise : “c’est plus intéressant de venir ici que d’aller voir la Joconde en plein milieu de la foule”.  

Cette commanderie était l’une des plus importantes de la région limousine qui en comptait une quinzaine. Celle de Paulhac a été bâtie vers l’an 1200 et a été le théâtre de l’implication des Templiers dans notre département. Avant de disparaître au début du XIVe siècle après avoir été chassés par le roi de France, Philippe le Bel, et le Pape, Clément V.

Et si vous ne souhaitez pas vous en arrêter là avec l’histoire des Templiers en Creuse, vous pouvez également visiter la commanderie de Lavaufranche dans le Nord du département.

  • Pour les moins de 12 ans, la visite coûte 3 euros. Il faut ajouter un euro symbolique supplémentaire pour les autres.

Par Bastien Thomas, France Bleu Creuse