Le son des Templiers

Posted on Updated on

fesler-r.jpg 

Il est là, le trésor perdu. Marcel Pérès, infatigable défricheur des musiques du Moyen Age, nous fait entendre comment les Templiers chantaient. Sur les Lieux saints pour y assurer la sécurité des pèlerins, ces moines, guerriers par nécessité, étaient tenus aux offices : mais ils ont entendu les intonations de l’Orient chrétien, grecques, arméniennes, coptes, qui dans leur antienne mettent leur goutte exotique. En chantant ils se balançaient, à l’exemple peut-être de la pratique juive dans la prière. Ils portaient leur centre de gravité d’une jambe sur l’autre, jamais immobiles, leur rythme collectif était soutenu par le mouvement de leurs corps mêmes, en rien dicté par la barre de mesure. Ce tripudium (comme ils disaient) a-t-il à voir avec le trépied de la Pythie, l’incantation avec la divination ? Tout ce qui est Orient communie dans le chant des Templiers, trop belle entente que l’Histoire hélas n’a guère suivie. A savourer comme un nectar poivré.

in Le Point

41gnrkg0zfl__sl210_.jpg

 ________________________

CD Details
Ensemble Organum
“Le Chant Des Templiers”
By Anon
CD £12.99.
Buy it on the Templar Globe Store

One thought on “Le son des Templiers

    Most Popular Posts « Templar Globe said:
    June 19, 2007 at 12:18 am

    […] 5. Le son des Templiers […]

Comments are closed.